LOOS : Oui à la dignité humaine, Oui au respect de chacun

Ces familles vivent dans des conditions très précaires et ne peuvent prétendre à AUCUNE aide de l’état.

  • Sur l’Epi de Soil, rappelons qu’il s’agit de 20 familles, représentant 100 personnes originaires de l’ex-Yougoslavie, ayant fui le Monténégro et la Bosnie au moment des guerres qui ont suivi l’explosion de la Yougoslavie et qui sont demandeuses pour certaines du statut de réfugié politique. Elles sont installées sur ce site depuis plus de 3 ans.
  • Sur la route de Sequedin il s’agit de 15 familles représentant 80 personnes originaires de Bulgarie.

Lire la suite dans le document  TractRoms_loos janvier-2013

La crise actuelle, aussi aiguë soit-elle, ne doit pas nous amener à nous replier sur nous-mêmes. Nous ne la résoudrons pas en rejetant l’autre.

L’heure n’est pas non plus à la polémique politicienne, ne nous laissons pas manipuler, nous sommes d’ailleurs de sensibilités politiques diverses et variées. Au contraire : il est temps d’oeuvrer ENSEMBLE pour une solution digne pour les populations roms de notre commune et équilibrée pour nos concitoyens.

LA SOLIDARITÉ POPULAIRE LOOSSOISE Collectif de Citoyens, de membres d’associations et de partis politiques

Pour nous contacter par courriel et répondre à vos questions : citoyensloossois@free.fr

Publié dans Loos | Laisser un commentaire

Pétition pour une conférence régionale

Pétition conférence régionale pour l’afficher et l’imprimer clic ici

Clic Ici pour signer en ligne

IL FAUT METTRE EN PLACE UNE CONFÉRENCE RÉGIONALE

SUR L’ACCUEIL DES ROMS

En fondant sa politique à l’égard des Roms sur l’exclusion et la mise en cause de la Roumanie et de la Bulgarie, comme son prédécesseur, le gouvernement a ouvert la Boîte de Pandore. Rapidement, dans le sillage des démantèlements de campements et des charters, des attitudes de rejet violent des Roms se sont insinuées et ont proliféré.

Nous refusons avec la plus grande détermination que les Roms soient considérés

et traités comme des êtres humains de seconde zone.

 La question de l’accueil des Roms nécessite une volonté politique forte. Elle doit être débattue avec nos concitoyens, qui se déclarent « opposants aux Roms » et que le mal être et le sentiment d’abandon ont égarés. Elle doit aussi être débattue entre les pouvoirs publics concernés.

Les signataires de cette pétition réclament la mise en place d’une conférence régionale sur l’accueil des Roms, telle que prévue par la circulaire interministérielle du 26 août dernier. Cette conférence permanente doit rassembler la représentation de l’État en région, la Région et les Départements, les collectivités locales, les associations impliquées dans la défense des droits des Roms, les associations de service social et des Roms concernés par les questions qui seront débattues.

Clic Ici pour signer en ligne

Publié dans communication, réunions | Un commentaire

« Roms l’Europe en marge » CINEMA OLYMPIA TEMPLEUVE jeudi 6 décembre 2012 à 20h

ciné débat rom Templeuve affiche pour impression

AU CINEMA OLYMPIA TEMPLEUVE
jeudi 6 décembre 2012 à 20h
Ciné-débat
accueil – exposition dès 19h30
Des habitants de la Pévèle soutenus par des associations humanitaires, vous invitent à la projection du film : « Roms l’Europe en marge »

Que deviennent les familles Roms expulsées de Villeneuve d’Ascq en août 2012 ?
Comment les habitants et les communes du Pévèle pourraient participer à la solidarité envers ces personnes en grande précarité ?

Pour éclairer ces questions et en débattre, la projection du film sera suivie de témoignages d’accueil et d’actions d’insertion sociale réalisés depuis 2 ans auprès de familles Roms.

Sont invités : Un élu de Ronchin,
des habitants de Genech
Les associations « La Pierre Blanche », et « L’Atelier Solidaire » qui oeuvrent à l’insertion des familles Roms ; celles qui ont été expulsées de Villeneuve d’Ascq.
Ils nous diront qui sont ces familles, la précarité de leur
situation et les actions de solidarité entreprises .
Le film (53’) : 3€ par personne
Contact : ceaspevele@yahoo.fr

Publié dans communication, Genech | Un commentaire

Non au rejet violent des Roms dans la métropole lilloise

Nous comptons sur votre présence et celle de votre entourage à cette réunion.

Tract 29 novembre pour impression

Merci pour le travail de diffusion de cet appel
Cordialement
le collectif

Le 29 novembre de 18 h 30 à 20 h 30

Salle des Fêtes de Fives – Lille
91 rue Lannoy 59000 Lille 

Publié dans communication | Laisser un commentaire

Réunion du 6 novembre 2012

Ordre du jour :

  • tour des terrains
  • scolarisation
  • «  événement »
  • Romeurope à Marseille
  • rencontre avec l’AREAS

 

Hellemmes : le chantier du maire est suspendu en attendant l’accalmie des esprits. Ce matin dans la VdN le maire annonçait la reprise du projet, avec le relais du Préfet, invité à faire appliquer la loi. Il y a un gros travail effectué par le Col hellemmois auprès des habitants ; 1000 signatures dont 400 d’Hellemmois. Beaucoup de gens, avec une vraie info sur la réalité des choses, évoluent : certains qui avaient signé contre, signent maintenant pour. Mais comment se fera l’installation ? Le Collectif hellemmois est en réunion à la mairie d’Hellemmes ce soir.
Le maire a décidé de ne plus consulter les riverains et mener les choses engagées jusqu’au bout. Est-ce une bonne idée d’y aller en force ? Y compris pour faire appliquer la loi en l’état.
Il y aura seulement une communication au Conseil communal, à suivre….I. Mais les familles sont-elles toujours prêtes à s’installer dans un tel climat ?

Lille1 : les étudiants se plaignent des Roms installés trop près de la Résidence Bachelard ( mendicité prégnante, diverses nuisances…) : que faire ? Il n’y a pas de militants sur place. Pourquoi le Col.LM n’irait pas pour faire une information, engager une médiation avec Ana et Stéphanie qui y est prof : un petit groupe peut établir le contact.

Hellemmes : chemin Napoléon : Bruno a rendu visite aux mécontents, est tombé en pleine querelle entre Roms ( qui ont appelé la police et les pompiers!); les esprits un peu calmés, tout le monde s’est expliqué en invoquant la difficile réalité de la situation et les vraies questions qui se posent. Une proposition d’entente a clos la rencontre. Les riverains seront de nouveau visités par le Collectif d’Hellemmes. D’autres Roms sont ailleurs suivis par les médiateurs de la mairie plus loin des riverains, donc sans problème crucial.

Bd de Tournai : un avis d’expulsion a été signifié aux Roms : Me Clément attend les noms des Roms qui contestent la décision

Rue de Philadelphie, il y a aussi une menace d’expulsion. Il faut s’appuyer sur les circulaire et directive ( Régnier) pour demander des comptes de leur application par des interpellations des instances concernées. ( Georges prépare les courriers).

A Notre-Dame, la police exige des Roms qu’ils déblaient leur ferraille : en attente d’une alternative pérenne, les Roms se sentent là en sécurité, il faut donc obtenir qu’on les laisse tranquilles ( Arthur appelle Walid Hanna).

Epi de Soil : il est question de les déplacer sur le parking de la prison.

Porte d’Arras : peu ou pas de présence du Col : il faut organiser des groupes de bénévoles qui puissent établir un contact avec tous les lieux.

IEP : projet de conférence avec Lille III  sous le titre: «  Les Roms sont-ils des citoyens comme les autres ? ». Les étudiants demandent de la doc ou un intervenant.

Rassemblement ou meeting/événement : avec les orgas syndicales, les assos +….les théâtreux et autres ? Annick a l’accord du Parti de gauche, du Front de gauche, de Solidaires ….
Lecture du texte d’appel
Un rassemblement public éviterait de nous retrouver entre nous, tous d’accord . Alors, où ? Comment ? Pourquoi pas un film ? Il faut garder à cette initiative son caractère de « riposte », en élargissant le plus possible la protestation, par exemple avec une conférence de presse commune à tous les signataires de l’appel. ( Si nous annonçons une réunion publique nous aurons tous les opposants durs). Annick, Georges, Claude, ? Stéphanie assurent la suite des opérations

 

Prochain bureau :mardi 13 nov 18h LDH, 5,rue de St Omer

Prochaine réunion du collectif : mercredi 28 novembre MRES 23 rue Gosselet 18h

Publié dans réunions | Laisser un commentaire

A propos de la lettre de M. Caudron à Manuel Valls

Communiqué de presse du 10 novembre 2012 (telecharger)Une fois de plus, Gérard Caudron jette de l’huile sur le feu d’une situation difficile plutôt que de chercher les voies et moyens de l’apaisement et de la négociation. Il en appelle à Manuel Valls pour faire cesser une situation « d’une violence inouïe » sur le campus de l’université de Lille 1. Exemple à l’appui : « des enfants roms cognent sur les voitures » aux carrefours. Le propos prêterait à sourire si elle n’était pas lourde de conséquences quant à l’image des Roms auprès de la population française. S’il y a des actes répréhensibles, il vaudrait mieux tirer ces faits au clair plutôt que de les imputer, sans preuves, aux migrants. Le maire de Villeneuve d’Ascq n’a-t-il pas d’autre stratégie pour obtenir le départ de populations qui lui posent problème que de les salir et de noircir le tableau, au point d’évoquer une possible « guerre civile » ?La cohabitation entre Roms, personnes travaillant à l’université et étudiants, sur le campus de la Cité scientifique, est très difficile. Mais faut-il rappeler que les expulsions sans solution de relogement des populations ne résolvent jamais les problèmes ? Celles qui ont été opérées au mois d’août dans un autre quartier de Villeneuve d’Ascq ont débouché sur des relocalisations précaires, qui ne conviennent ni aux Roms concernés, ni aux éventuels riverains de ces campements de misère. Non, Monsieur Caudron, le problème n’a pas été réglé. La politique du rejet aveugle des Roms porte en elle-même les germes de l’échec.Il est temps que les politiques se ressaisissent et oeuvrent dans le sens de notre deviserépublicaine de fraternité plutôt que de jouer les « va-t-en guerre » contre une population déjà largement stigmatisée.Le collectif solidarité Roms de Lille Métropole appelle à nouveau, avec insistance, à la mise en place d’une conférence régionale sur l’accueil des Roms, conformément à la circulaireinterministérielle du 26 août 2012.

Publié dans communication | Laisser un commentaire

REUNION PUBLIQUE du vendredi 19 octobre 2012 à Haubourdin

Compte rendu Haubourdin 19 10 2012  

Organisée par le Collectif solidarité Roms de l’agglomération lilloise
et le CCFD Terre Solidaire des Weppes

Cette réunion s’est déroulée en présence d’environ 60 personnes.

  • Comme l’a relaté la Voix du Nord du 20 octobre, le débat a été pour le moins houleux. A cause essentiellement de l’obstruction systématique de représentants des droites extrêmes et du Front National qui étaient venus avec pour seul but de faire de l’obstruction à la réunion. Ils ont réussi en partie leur pari, allant jusqu’à menacer les organisateurs d’interdire toute implantation de Roms dans les Weppes. Ceci sonne évidemment comme un avertissement de la détermination de ces partis pour surfer sur la vague de xénophobie et de haine qu’on sent monter dans notre région, comme ailleurs en France et en Europe, contre les Roms, renforcée par les expulsions massives de campements de Roms qui ont eu lieu depuis le mois d’août.

  • Néanmoins, quelques échanges utiles ont pu avoir lieu. Il y a déjà le soutien de quelques maires des Weppes prêts à travailler sur l’accueil de deux ou trois familles Roms en logement diffus. L’Adjoint au Maire de Ronchin délégué à la solidarité nous a présenté l’expérience de l’association La Pierre Blanche qui accompagne 35 Roms depuis deux ans dans des locaux mis à sa disposition. Pour l’essentiel, cet accueil et insertion de Roms est une réussite.

  • L’accent a été mis sur les nécessaires solidarités pour se donner les moyens, dans tous les sens du terme, de réussir cette insertion, car bien sûr on le sait et surtout dans le climat actuel les difficultés existent, existeront, mais dès lors que se dessine et s’affirme une volonté citoyenne, tout devient possible.

  • Nous entendons continuer le débat entamé, aussi chaotique fut-il le 19 octobre. Aussi, vous trouverez ci-après des liens qui vous permettront d’aller plus loin dans vos réflexions et propositions :

le site du collectif  http://www.collectifromslille.org/
Le site Romeurope http://www.romeurope.org/
La brochure du collectif Roms de lille métropole Bilan 2011 perspectives 2012
Les dossiers du CCFD terre solidaire : Roms et Migrations

Bruno MATTEI : bruno.mattei1@free.fr/ 06 65 14 27 17

CCFD Terre solidaire des Weppes ccfd.weppes@wanadoo.fr

contact et demande d’abonnement à la lettre d’information du collectif : contact@collectifromslille.org


Nous
n’avons pas pu présenter des moyens pédagogiques et des actions avec des partenaires en Europe de l’est depuis 1991 (Bosnie-Herzégovine Russie Serbie Roumanie Albanie…) Romani criss et aussi Europe de l’est

Publié dans Weppes | Laisser un commentaire

Réunion du 15 octobre 2012

Présents : voir liste

LMCU : point sur les engagements ( selon PF Delannoy):
terrain « tampon » en vue à Loos, projet de terrain à VA, hébergement d’urgence, logement dans le diffus à Loos
970 personnes à la Porte d’Arras, 2300 dans 43 campements épars, 30 seront accueillis à Hellemmes suite à l’engagement de cette ville ; les autres « évacués » de VA seraient installés en caravane sur un terrain.
Appel aux maires de la CU pour l’accueil de quelques familles dans les plus petites communes.

*Sens de ces mesures annoncées: LMCU agit mais dans le cadre des 1500 familles assumées ; sur Roubaix des choses redeviennent possibles. Tout le monde parle des Roms, surtout à l’approche de l’hiver. Avons-nous encore à talonner les maires comme par le passé, puisqu’ils bougent un peu ?
L’évolution dans les discours va-t-elle se concrétiser dans les faits ?
Ceux qui vont être relogés, devront, par nos soins, connaître les nouvelles dispositions de la loi : travail, temps de séjour allongé. Il faut qu’ils connaissent leurs droits. Comment peut-on se répartir le travail sur ce point ? A la porte d’Arras, il y a du monde…Il faut accentuer les démarches d’insertion amorcées ( scolarisation, droits, santé….) pour que le Col. ne soit pas uniquement dans la dénonciation, tout en restant vigilants sur la concrétisation des mesures annoncées et si la situation ne s’améliorait pas comme prévu, nous repartirions à l’assaut des institutions.
La scolarisation est déjà un programme en soi du fait de l’éloignement et de la saturation des classes….( même à la Cruppe tous les enfants ne sont tous scolarisés!). Il faut aussi convaincre les parents de cette obligation, trouver des arrangements pour la cantine….Faire appliquer la loi !!!
Dans le cadre de la Circulaire, c’est à la Préfecture qu’on doit s’adresser avec un dossier, une sorte de livre blanc/noir sur la scolarité : avec des chiffres, des précisions selon les lieux….Quelqu’un doit collecter les données qui remontent de chaque terrain ( Claude le ferait) Que ceux qui connaissent les terrains fassent parvenir une petite synthèse. On peut aussi voir avec l’AREAS et les élus des communes, les établissements et l’inspection académique. Si la situation avance, il nous faudra aussi communiquer sur les avancées pour sortir des commentaires négatifs sur les Roms surtout en direction de la population.

Initiatives de sensibilisation sur la « réalité des Roms »
*Dans les Weppes, à Haubourdin, 8, place de l’Église une réunion se tiendra sur l’accueil des Roms le 19 octobre à 19H30
*Le 19 octobre à Roubaix à la MDA, idem avec le Maire de Rbx et le co-fondateur de Romeurope, Laurent El Ghozi
*le 29 octobre, une autre réunion se tiendra à la MRES à 20h entre autres avec B.Mattéi
*Sur Cysoing, 2 pages seront envoyées à un certain nombre d’administrés pour consolider un noyau de gens sensibilisés.

Le groupe des bénévoles engagés au premier semestre dans le festival de printemps tiendra une réunion (ouverte à tous) le 7 novembre à la MRES à 18 heures. Objet : réfléchir à des initiatives qui pourraient répondre à l’intolérance grandissante envers les Roms.

Le Collectif et l’Atelier solidaire : encore ensemble ? Oui, l’A.S. a repris les activités inscrites dans le mandat qu’il s’est donné – bousculé en raison des événements de cet été- comme chaque asso constitutive du Col .a la liberté de le faire, y compris sur les démarches en faveur des Roms, à condition que les demandes des uns et des autres ne soient pas en contradiction flagrante.

Travail sur la formation avec Romeurope et leurs 2 professionnels ; voir le programme en
direction des bénévoles, dans un premier temps, puis avec des professionnels. Qui dans le groupe de pilotage avec Georges ?

Rappel à tous de faire remonter des réactions sur les fiches du site « accès aux droits ».
Demander les coordonnées à contact@collectifromslille.org avant la mise en service

Travail sur le site d’info du Col. à réfléchir pour en faire un véritable outil d’information.

Lettre à P. Kanner : pas de réponse, ni de M. Aubry lors de notre visite à LMCU.

Relance pour la Conférence Régionale à maintenir.

Prochaine réunion du collectif le 6 novembre à la MRES à la MRES

réunion de bureau le 29 octobre à 18h, 5, rue de St Omer Lille.

Publié dans réunions | Laisser un commentaire

Y a-t-il une place pour les ROMS dans nos communes, dans les Weppes ?

invitation débat ROMS Weppes la 19 Octobre a Haubourdin (télécharger)

L’actualité des ROMS a été « chaude » cet été en France et notre région n’a pas été épargnée.

C’est ainsi que, le 9 août dernier 200 ROMS ont été expulsés de leur campement de Villeneuve d’Ascq/Hellemmes à la demande de la Communauté Urbaine de Lille et de l’État.

Alors que faire ?

Chasser les ROMS qui en général vont s’installer ailleurs, où ils peuvent, dans une précarité plus grande encore, ou réfléchir ensemble à des alternatives de « relogement » dans une perspective d’intégration.
Chacun sait que la question est délicate, complexe et que ces « étranges étrangers », mais néanmoins « citoyens européens » à part entière bousculent notre « entre-nous national » et suscitent peurs, fantasmes et des lors quelques solides préjugés !

Le Collectif Solidarité ROMS de l’agglomération Lilloise,
en partenariat avec le CCFD Terre Solidaire
vous invite à venir débattre librement de la présence et de la place que les ROMS pourraient avoir sur notre territoire.
Des maires seront présents à ce débat.

Le débat aura lieu le 19 octobre de 19h30 à 21h30
8 place de l’église Haubourdin
Salle paroissiale St Maclou *

Nous vous attendons nombreux : il en va de la vitalité citoyenne d’une République ouverte, accueillante et porteuse de solidarités.

Un accueil se fera dès 19h autour de l’exposition : « Histoire des roms»
Un mur d’expression pourra recueillir vos messages.

COLLECTIF SOLIDARITE ROMS, 23 RUE GOSSELET LILLE tél : 03 20 52 12 02 contact@collectifromslille.org
________________________________________________________________________________________________
*Bus Ligne 12 arrêt Jardin Public,puis Rue Sadi Carnot sur 52 m Prendre à gauche Rue du Croissant et continuer sur 152 m Prendre à gauche Rue Victor Hugo et continuer sur 117 m Rue Georges Charlet et continuer sur 174 m Continuer tout droit Contour de l’Église et continuer sur 115 m

Publié dans réunions | Laisser un commentaire

Réunion du 2 octobre 2012

Ordre du jour :
CR des divers RV et manifestations
Perspectives
Questions diverses

Réunion /séminaire du samedi 22 pour faire le point et prendre le recul qui a manqué au cœur des événements du mois d’Août : voir le CR de Stéphanie.
Quelques mises au point sur les erreurs et les insuffisances imputables à la précipitation de l’urgence, ont pu être faites.
Décisions prises: faire remonter et circuler les infos concrètes avant la réunion pour éviter les récits qui prennent trop de temps. La réunion du Col. Pourra ainsi essentiellement débattre et élaborer les stratégies. En cas de désaccord grave, le bureau ( émanation de chacune des composantes du Col.) sera amené à trancher dans un sens ou l’autre.

Conf de presse du 26 sept.: voir les 3 pages de synthèse + les lettres envoyées en 2011 à M. Aubry et F. Marchand en 2011 à propos du parking de VA.

Soirée «  Indignation » auTire-Laine 27 septembre : spectacle de Gilles Defacques et Nono ; avec engagement de renouveler l’opération une fois/trimestre.
Réactions diverses à la présence de M. Delannoy, à la fois sûr de son « droit » et semblant un peu gêné ; cependant, lui, comme d’autres, resteront des interlocuteurs incontournables pour la suite . Lui aussi accuse le Col d’avoir entravé le travail des politiques locaux en médiatisant le sujet.
Le Col doit continuer prioritairement son travail de solidarité à l’égard des Roms, de cibler des actions en direction des populations à convaincre, de contribuer à asseoir leur présence comme une composante de la population.
( A cysoing, une réunion s’est tenue à l’initiative d’habitants, un texte va en sortir qui sera distribué le 17 octobre (journée du refus de la misère) → à renouveler ailleurs).

Rassemblement LMCU pour déposer la lettre à M.Aubry : trop peu de monde, aucun Rom ( peu convaincus de l’utilité de la chose ); la lettre a été remise avec une demande de RV. La réponse au contenu du message été donnée au Conseil municipal de Lille : l’IUFM, c’est non !

RV Préfecture avec le Directeur de cabinet ( Bruno et Yann + 2 Roms ). Les Roms de N.D. Des Victoires seront « relogés » selon les modalités annuelles du plan urgence hiver !!!!! Quant aux 25 caravanes détruites, ce serait l’huissier qui aurait commis l’erreur ???? Non, plutôt le directeur de la fourrière ! 8 caravanes restent dans une autre fourrière, qui ne seront pas détruites sans un autre ordre. La Préfecture paiera d’autres caravanes.
Et la Conférence Régionale ? A suivre….En revanche : pas de GT d’ici là, contrairement à ce qui avait été dit antérieurement.
Il nous faut absolument exiger une réponse du Préfet aux questions posées .
Pourquoi seulement 2 Roms présents pour une réunion qui devait mettre les Roms directement face à la Préfecture ? IL serait bon qu’ils expriment eux-mêmes le refus des solutions avancées. Mais les ils sont fatigués des réunions qui ne débouchent sur rien.

M.Aubry a annoncé 11 villages d’insertion pour janvier 2013 ( comme l’engagement avait été pris en 2008!).
Quant à la création d’une zone « tampon » pour les Roms expulsés en transit, il faut savoir quel statut exact elle aura .
Si nous ne nous imposons pas, nous ne serons pas associés aux propositions de solutions
Il faut aussi repenser le contact entre toutes les instances et les Roms eux-mêmes.

Rencontre avec l’association des maires du nord: très aimable ; une réunion sera organisée avec les Roms et le collectif. Ils sont aussi d’accord sur la Conférence régionale

Perspectives :
L4 analyse de la situation n’est pas brillante pour nous mais surtout mi-chèvre mi-choux .
A quoi servons-nous encore ?
Il nous faut peser sur les relogements en discutant avec ceux qui ont le pouvoir.
Relancer sur l’IUFM par le Conseil général et sur le terrain de la prison de Loos. Renouer plus étroitement avec l’AREAS qui fait le travail social. Entretenir le lien avec les maires.
Renforcer notre argumentaire politique et humaniste quant à la légitimité de la présence des Roms en France comme dans les autres pays d’Europe, après un débat en plénière dans le Collectif
Revenir sur la proposition d’Haubourdin pour quelques familles : le propriétaire est tjrs d’accord mais est en butte au refus du maire et des riverains ( qui n’ont que des garages à proximité !). Il faut vérifier le droit qu’auraient les maires d’empêcher un particulier de mettre son terrain à disposition
Il faut sortir de notre impuissance : ne pas renoncer à convaincre la population, en multipliant et diversifiant les adresses au public : cafés citoyens, tracts informatifs simples….Il aurait fallu plus de monde pour parler avec les manifestants de Cysoing !
Il nous faut aussi préserver la confiance des Roms, même si nous ne pouvons réaliser leur accès aux droits….
Une liste de contacts est prête de gens qui veulent « faire qchose de concret « : Adeline collectera les propositions.
Proposition des étudiants de l’IEP : faire connaître la population Rom autour d’un événement à mettre en place avec les étudiants.

Voir avec l’AREAS notre enquête sur la formation des bénévoles/militants, ce, en les rassurant sur le travail respectif des uns et des autres : non en concurrence mais en complémentarité.
Proposition d’interventions dans l’école : qui pourrait centraliser les offres ? Les outils pour ce faire ?

Veiller à ne pas parler « à la place des Roms », écouter en toutes circonstances leurs demandes. Certes, mais le collectif a d’abord pour tâche d’être solidaire de leur sort sous toutes les formes possibles ( avec leur accord, s’entend) mais d’abord d’obtenir qu’ils soient effectivement éligibles aux droits fondamentaux conformément à la DUDH, à leur qualité de citoyen européen et d’habitant de la France !

Georges prend de nouveau contact avec le Sec.pop.

Prochaines dates :

Réunion de bureau : lundi 8 octobre 2012
Réunion du Collectif : lundi 15 octobre 2012

Réunion avec la FNASAT à Roubaix le 19 octobre 2012
Y a-t-il une place pour les ROMS dans nos communes, dans les Weppes ? A haubourdin le 19 octobre 2012
CONFÉRENCE- DÉBAT Avec Bruno Mattéi, philosophe à la MRES le 29 octobre 2012

PS : des membres du Collectif suggère que les réunions restent fixées au mardi pour pouvoir prendre les autres engagements éventuels un autre jour : question d’organisation !

Publié dans réunions | Laisser un commentaire