GENECH Informations du 11 et 12 décembre 2010

PAROISSE DES BEATITUDES

ET SI NOUS REPARLIONS DES SLOVAQUES

En août la communauté paroissiale prenait l’engagement de redonner à deux familles Slovaque la dignité due à toutes personnes humaines :
- Milan et son épouse Bozena et 4 enfants (dont un jeune adulte handicapé mental et un jeune enfant handicapé physique)
- Marek et Bozena (Fille de Milan) et 3 enfants
- Un neveu de Milan adulte de 19 ans
Certains d’entre nous ont constitué une équipe et se sont attelés à cette tâche. Les quelques exemples qui suivent rendent compte de ce qui a été accompli en notre nom à tous et aussi de ce qui reste à faire.

Un communiqué précédent précisait l’octroi du logement et le travail effectué pour le rendre habitable. La famille était logée. Outre les finances, pour l’eau, l’électricité, l’alimentation, bref la vie quotidienne, il a fallu faire face à beaucoup d’autres situations, qu’il nous a semblé nécessaire de vous faire partager. Notre but étant de permettre l’intégration de cette famille dans une certaine autonomie, pour ne pas en faire des assistés.

LE LANGAGE

Comment parvenir à se comprendre lorsque la barrière de la langue ne le permet pas, c’est la première grosse difficulté rencontrée.
- Les personnes en contact ont inventé des moyens, dictionnaire, Internet, gestes
- Démarches pour que ces personnes apprennent notre langue
- Trouver un interprète pour bien mettre au point les choses dès le départ avec l’équipe.
- L’alphabétisation a démarré grâce à des bénévoles

Le dialogue commence à se faire. 3 enfants sont scolarisés, ils progressent en français. Nicolas, le petit handicapé physique bénéficie des cours donnés par une bénévole, en attendant une prise en charge par une structure adaptée à son état.

LE RAVITAILLEMENT

4 équipes se sont constituées pour accompagner, tous les mercredis, les représentants des familles, à la Croix Rouge à Thumeries.
Ils vont bénéficier à partir de décembre des restos du Cœur à Genech.
Ils bénéficient, parfois, des denrées de la banque alimentaire, par le biais de l’association Pierre Blanche. La Société de Saint Vincent de Paul interviendrait 2 fois par mois
En complément chaque semaine, un bénévole de l’équipe les accompagne, à LIDL, pour régler l’addition ( à ce jour environ 1400 Euros)

LES DEMARCHES, LES REUNIONS

Pour faire valoir leurs droits auprès des différents organismes comme tous citoyens européens où qu’ils se trouvent.

-Afin que les enfants puissent être scolarisés, la vaccination était obligatoire. Des bénévoles les ont conduits, plusieurs fois, à Cysoing.. L’un d’entre eux a fait l’objet d’une prise en charge particulière étant donné son handicap.

  • A la Caisse d’allocation Familiale, à la Sécurité Sociale pour l’ouverture de droits
  • Aux collectivités locales CCPP, maires, conseil général
  • Aux organismes susceptibles d’apporter une aide financière, les restos du cœur, la croix rouge, le collectif ROMS
  • Avec le Secours Catholique, l’association « La Pierre Blanche » du Père Arthur
  • Au Séminaire Européen sur l’intégration des ROM à Lille
  • Une personne a déclaré au CESU une heure de travail pour l’un d’entre eux. Il aura un N° de Sécurité Sociale. Si des petits travaux sont à réaliser par l’un ou l’autre, c’est une piste à envisager
  • Etude d’un contrat fixant les règles d’occupation de la maison avec la famille

FINANCEMENTS

CE QUI EST ACQUIT

  • Le budget paroissial supporte pour l’instant les charges locatives (Eau, Gaz, Electricité environ 450 euros par mois), elles devront trouver un financement pour leur remboursement, le budget de la paroisse ne permettant pas cette dépense.
  • Une trentaine de Paroissiens a donné environ 3 000 euros, quelques uns ont pris un engagement sur la durée.
  • L’association « La pierre blanche », le secours catholique, la banque alimentaire, la croix rouge, les restos du cœur, la société Saint Vincent de Paul , participent selon leurs moyens
  • Beaucoup de dons d’objets, de meubles etc …. ont été faits ce qui permet à cette famille de 12 personnes de vivre dans des conditions acceptables. A noter que l’entretien des locaux, du jardin est impeccable, que la propreté y est remarquable

CE QUI EST EN RECHERCHE

  • Une allocation dite AMASE, qui pourrait être versée par le Conseil général est en cours d’étude
  • Des recherches vers d’autres sources de financement sont en cours notamment l’ARAS, vers le collectif ROMS, les Allocations Familiales.

ADAPTATION AUX DIFFÉRENCES DE CULTURE

  • Sur le plan alimentaire
  • Sur la place que tient la famille élargie dans leur vie
  • Une soirée débat sur les Roms pourrait être organisé 2011 pour mieux comprendre cette civilisation

Voilà à gros traits ce qui est réalisé à ce jour

ET L’AVENIR ?

L’équipe présente depuis le début aimerait pouvoir s’étoffer de manière à répartir les responsabilités.
Les talents, les relations, les connaissances des uns et des autres ont été jusqu’à présent très précieux, il y en a sûrement beaucoup d’autres. C’est une occasion de démontrer qu’une Société où la personne est considérée avec humanisme et amour, est possible. C’est bien de cela dont il est question.

L’avenir c’est aussi la possibilité de faire face financièrement.
Que ceux qui le peuvent viennent grossir le rang les donateurs.

Comme dit plus haut, quelques uns d’entre nous ont participé à Lille au « Séminaire Européen sur l’intégration des Roms ». Nous y avons appris que des sommes importantes prévues par la Communauté Européenne pour traiter des problèmes de cohésion sociale et en particulier des Roms sont peu utilisées et que seuls les Etats peuvent en faire la demande.

C’est une question qu’il serait bon de se poser.

Le collectif de la Paroisse des Béatitudes

Ce contenu a été publié dans Genech. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>