Réunion du 11 juin 2013

 Présents : Père Arthur, Bertrand Verfaillie, Roseline Tiset, Claude Wauquier, Bruno Mattéi, Bernard Halliez, JF Garsmeur , Pierre Tourbier, Stéphanie Bocquet, Gérard Minet, J Mayaut, Annick Batallan, Daniele Scialaluga, O. Chopin, Houria , Pauline

Actualité

- P4 aux Quatre Cantons : Une expulsion est imminente. Toutes les familles ne sont pas expulsables. Celles qui ne le sont pas devraient aller sur un terrain viabilisé mais d’autres familles s’y sont déjà installées. Ce terrain est donc saturé. Personne ne sait, pas même l’AREAS, où les familles iront.

- L’expulsion du terrain Porte d’Arras serait a priori repoussée au mois de septembre en raison de la complexité de l’opération

- Le préfet semble souhaiter que les familles partent d’elles-mêmes. Il n’y aurait plus de terrain appartenant à l’Etat aménageable dans le Nord. En revanche, il y en aurait 5 sur la Communauté Urbaine.

- On note une évolution des méthodes des pouvoirs publics en matière « d’évacuations » :

1. Visites rapprochées de la police

2. Expulsion sans consultation des Roms, manipulés comme des objets

3. Destruction des effets personnels

4. Apparition de « nouvelles solutions » : hébergements d’urgence, « solutions » qui tendent à nous piéger.

Colloque Roma

Contradiction flagrante entre les propos des représentants de l’Europe (« la situation progresse ») et les propos du Préfet Joly qui annonce son incapacité à intégrer les familles des différents terrains pour des raisons économiques

Présentation d’expériences d’intégration réussies en Roumanie d’où la question: « pourquoi ce qui est possible en Roumanie ne l’est pas en France ? Pourquoi ne parvenons-nous pas à sortir des logiques administratives ou financières ? »

Il n’y a pas de volonté politique de les intégrer. Comment créer un rapport de force pour arracher cette volonté politique ?

Solutions proposées par les pouvoirs publics sont coûteuses : villages d’insertion, bungalows, suivi social

Solution proposées par la société civile moins chères mais les liens sont systématiquement rompus par les expulsions

Sur les actes romophobes

Cocktails Molotov à Hellemmes

Plainte de la mairie contre un Roubaisien qui a dit vouloir « envoyer les Roms à Auschwitz »

Ne faudrait-il pas mettre en place un observatoire de la Romophobie ?

Nécessité de combattre les amalgames Roms= sales= voleurs

Une personne propose de « sortir des constats qui nous mènent à l’impuissance et de remonter aux racines, d’aller au fond des choses »

Organisation de listes et modération

Critiques concernant les modérateurs auquel il est reproché de filtrer certaines informations et de laisser passer des mails contenant des attaques personnelles/règlements de compte

Critères établis ce jour :

Pas de message polémique à caractère interpersonnel

Brièveté du contenu

Intérêt pratique et opérationnel

Situation objective des Roms

Nécessité d’organiser une réunion pour régler une fois pour toutes les conflits de personnes liés à des divergences politiques ??? Refus d’une partie des membres du collectif

Marche organisée par le CSP vers Hellemmes le 12 juin

Les familles d’Hellemmes ont-elles été informées ?

Certains pensent que les Roms devraient être porteurs de leur propre parole, devraient se rendre audibles . Pour certains, les Sans papiers ont conquis le respect de l’opinion publique, pourquoi pas les Roms ? Si les adversaires sont les mêmes, il ne s’agit pas des mêmes populations (pas la même histoire, pas les mêmes composantes,…)

Sur la situation à Valenciennes (expulsés de Churchill)

Deux groupes dans deux hôtels différents. Arthur note qu’un curé et le Secours Catholique ont montré leur solidarité. La PAF vient quotidiennement et génère peur, psychose et autoexpulsion. L’AREAS continue à suivre les familles. Les familles vont probablement aller récupérer leur carte d’identité et se rendre en Belgique.

Sur les financements

> cf mail Georges Voix du 11 juin

> Pour la programmation 2013 – 2014 : Réunion avec l’Uriopps, ensemble des collectifs Roms du Nord et un intervenant de la FNASAT prévue le 27 juin, 17 h à la MRES.

Fonctionnement du Collectif

Exemple de la plate forme Migrants du littoral : construction d’un ensemble cohérent et soudé mais en réservant une expression individuelle à chaque association

Proposition d’arrêter le tête à tête collectif/LMCU et d’élargir aux autres collectifs Roms de la région et de réaliser en premier lieu un travail en interne au sein du Collectif pour retrouver une position commune.

 

Ce contenu a été publié dans réunions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>