Réunion du 14 Mai 2013

CR de la réunion du Collectif Roms Lille métropole, mardi 14 mai 2013

Présents : S.Bocquet, C.Wauquier, A.Hervet, B.Verfaillie, B.Mattéi, J.F.Garsmeur,F.etD. Deperne, J.Dissaux, G.Minet, R.Tiset.

Excusés : A.Batallan, Y.Lafolie, M.N.Briand, M.Cholewa, M.Delepierre.

ODJ :

  • situation du collectif
  • reprise des tâches de G. Voix :
  • réunion en préfecture du 7 mai
  • Conférence de presse du 29 mars

 

Etat du Collectif : voir l’échange de mails de ces dernières semaines; des signes de faiblesse : 1seule personne en Préf le 7 mai, démission de Georges, annulation de la réunion du 4 mai.

*3 suites possibles : – on vivote comme si rien n’était.

- chaque association reprend sa partie ; que deviennent alors ceux qui y étaient

comme individuels ?

- on refonde un accord pour une stratégie et des objectifs.

 

Echange d’avis sur la question :

*Le CCFD : soutient l’action de ceux qui sont engagés sur les terrains : ça continuera, avec en plus, un ralliement au Collectif si possible: il y a urgence à agir pour la scolarisation, pour trouver nous-mêmes des lieux et logements à proposer aux collectivités ; organiser l’aide humanitaire.

* Pour Arthur : indispensable de continuer à se coordonner et se dire ce qui se passe ( ex : le maire de Flers- Escrebieux a assoupli sa position) ; il est venu ce soir non par devoir mais par besoin. Il s’agit de mutualiser les idées, protocoles et succès de l’action.

* la scolarisation, l’organisation et coordination des équipes de terrain, la participation à la Conférence Régionale, le lien avec l’AREAS nécessitent un travail commun.

* Les Verts restent engagés sur la cause des Roms et souhaitent que le Collectif perdure pour faire face aux autorités, se rapprocher du Col.62, échanger les infos, parler d’une voix à la presse et aux pouvoirs publics. Même si on vivote un peu, on peut retrouver un souffle pour une dynamique collective. Il reste un noyau qui a encore envie de continuer ensemble.

* Comment rebondir avant l’expulsion annoncée? Ne pas attendre cette échéance pour rebondir.

* Comment prévenir, sans rester les bras ballants, les expulsions annoncées ? en étant , de façon unitaire, de propositions alternatives concrètes : liste des enfants non inscrits à l’école ( à faire avec les infos de l’AREAS, de Canal) ; idem pour les logements vides ( maires, CCAS, DAL…..).Ex : à Marquette, 2 maisons vides de LMCU.

* Pour le « groupe des chômeurs et précaires », il faut que le Col. continue à exister et réfléchisse à un mode d’action le plus efficace possible : on pourrait se mettre d’accord pour un langage commun, et une défense plus offensive face aux attaques contre les Roms. Il faut aussi les accompagner sur la recherche du travail en vue de la nouvelle situation à venir en janvier 2014.

*Bruno dit la nécessité de repenser notre fonctionnement, en revenant sur les différends :  « Sinon,  ce sera une fuite en avant ».

 

*Le col. a été créé sur une base de diversité des organisations engagées : certains sur le politique, sur la solidarité, sur l’humanitaire ; l’essentiel étant de se rassembler sur un objectif partagé pour l’intérêt des Roms et leur accès au droit commun. C’est ce qui peut continuer à unir nos diversités. Le Collectif ne peut être le seul lieu d’échange approfondi pour les uns et les autres, sur la question de l’intégration des Roms. Travaillons à trouver une parole commune face aux événements et des porte-parole désignés et représentatifs des composantes du Col.

 

Comité de suivi régional permanent

Retour à la proposition faite à la Préfecture d’un Comité de suivi régional permanent ; si le directeur de cabinet du Préfet Joly nous recontacte à ce sujet : qui ira ? Réponse : Une délégation conforme à la diversité du Collectif et ensuite une représentation tournante, même si ce n’est pas la formule la plus efficace.

Éléments de la discussion :

* pour y aller, il faut avoir les éléments de terrain avant.

* Participer à ces réunions exige d’ y aller avec des réalisations concrètes à opposer à ce qui n’avance pas sauf dans les discours, mais pas sous la forme de décisions.

* les réunions sur les 4 thématiques ( cf le cadre du DIHAL) sont utiles et on n’a rien d’autre. Le Préfet Régnier va descendre en région, il faudra saisir cette occasion comme appui.

 

Actualité : suite de l’expulsion de l’IUFM à Lens : demain il y a une réunion pour trouver une solution. Jacques Vernier, à Douai, a dit à Arthur qu’il est prêt à mettre à disposition 15 maisons pour des fratries ; 3 Roms étaient présents à la rencontre avec le maire. Il nous faudrait trouver nous-mêmes ce genre de pistes pour les faire valoir et les multiplier. Pourquoi pas une sorte de « boite à outils » pour débusquer des projets analogues ?

 

Conférence Préfectorale du 7 mai : La tension entre le bloc préfectoral et bloc LMCU était sensible ; les terrains prévus sont enterrés, il ne resterait que des terrains inutilisables, sauf au sein de la CU, des terrains qui pourraient être équipés, mais que LMCU refuse !!!!
Les urgences de W.Churchill. et Lille-sud : expulsions programmées fin juin si LMCU ne propose rien et si elle demande l’évacuation. Et la circulaire d’Août? L’expulsion se ferait en 2 temps ; pour où ? Nulle part à ce jour!

 

Tâches de Georges :

- Rencontre amicale avec le collectif du Pas-de-Calais : envisagée le 23 juin, elle est reportée compte tenu de l’état des forces et de l’actualité probable à cette époque. Mais le principe de concertations régulières entre collectifs du Nord et du PdC sera mis en œuvre.

- Gestion du solde de la subvention de la Région. Claude est d’accord pour suivre avec Georges la fin des opérations financières.

Prochaine réunion : mardi 11 juin MRES à 18H.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>