Débat thématique « Education » – Projet de chantier

Lors de la réunion du 30 mai 2011 Josiane a présenté son texte « Plan d’intégration des enfants », reproduit ci-dessous.

De la discussion qui a suivi, il ressort bien sûr que l’accès à l’éducation est une clé de l’intégration des Roms.

Plusieurs obstacles sont cependant recensés :

  • les enfants qui y ont accès ne vont pas toujours à l’école car ils ont des tâches plus urgentes à accomplir ou parce que la précarité les en empêche (le manque de vêtements par exemple)
  • certaines familles Roms consentent à la scolarisation de leurs enfants parce qu’elles y voient un moyen d’obtenir des papiers, ce qui ne garantit pas l’assiduité des enfants.
  • les réactions des autres élèves (voire de leurs familles) ne sont pas toujours favorables à la scolarisation des Roms
  • les instituteurs ne connaissent pas la culture des Roms
  • certains enfants ou jeunes Roms ne sont jamais allés à l’école, ils n’en possèdent pas les « codes » ; ils ne peuvent être intégrés avec succès dans des classes « ordinaires ». Autrement formulé : l’éducation nationale n’a pas de place, ni de vrais moyens, pour accueillir ces élèves roms.

Quelques réponses modestes à ces difficultés sont envisageables : la LDH Roubaix et les membres du collectif local font des interventions dans des écoles ; on pourrait aussi envisager de proposer à l’Inspection académique une journée d’information à destination des instituteurs.

Mais la vraie question est : que veulent les décideurs (maires et Education nationale) sur ce point de la scolarisation des enfants Roms ?

Pour essayer de leur faire prendre position, nous devons élaborer un texte dénonçant les carences actuelles et formulant des propositions à la fois cohérentes, adaptées et « à la portée » des décideurs. En lien avec les enseignants de l’ASET bien sûr.

L’idéal serait de sortir ce texte publiquement quelques jours avant la rentrée de septembre sous un titre du genre : « Et les Roms, Madame la Rectrice ? Et les Roms, Mesdames et Messieurs les maires ? ».

Un groupe de travail devrait être constitué dans ce but. Un appel est donc lancé aux membres du collectif qui souhaiteraient s’impliquer dans le sujet au cours des prochaines semaines.

Décision à prendre à notre prochaine réunion de collectif.

*******************************************************

Plan d’intégration des enfants

Avant le début de l’année scolaire :

Organiser

  • des expositions sur (histoire des roms dans les établissements 
scolaires susceptibles de les accueillir.
  • des animations : jeux, contes pour familiariser les enfants avec le mode de vie des gens du voyages, des roms.

Sensibiliser par des discussions les élèves au sort réservé à ces enfants afin de trouver un moyen de les accepter dans la communauté. Par exemple conseil d’élèves.

Demande par le conseil d’élèves : l’intégration d’un petit groupe d’enfants qui bénéficiera de l’aide de tous, leurs camarades et l’ensemble des maîtres.

  • un médiateur, tuteur pour régler les problèmes
  • un bus pour le ramassage scolaire le matin et le soir (cantine gratuite)
  • centre d’accueil mère-enfants pour les enfants les plus difficiles
  • prise en charge des enfants du matin au soir avant et après les cours : accès aux maisons de quartier, centre sociaux, gratuit

 

Ce contenu a été publié dans Education. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>